Retrouvez la présentation de chaque praticienne de l'Espace Abélard dans le menu "Spécialistes"

QU'EST CE QUE L'ORTHOPTIE ?

L’origine du mot ORTHOPTIE vient de la racine grecque ORTH(O) qui signifie DROIT et OPSIE qui désigne la VISION ou L’OEIL.

L’orthoptie est une profession paramédicale de la santé, exercée par un auxiliaire médical conventionné. La vocation de l’orthoptiste est le dépistage, la rééducation, la réadaptation et l’exploration de la fonction visuelle. Sa fonction s’étend du nourrisson à la personne âgée.

COMMENT TRAVAILLE L'ORTHOPTISTE ?

L’orthoptiste travaille sur prescription médicale et il/elle est en lien direct avec les autres professionnels de santé. Les actes sont donc remboursés en totalité, à hauteur de 60% par la sécurité sociale et 40% par la mutuelle.

Toutes prises en charge débutent par un bilan et, en fonction des résultats, des séances de rééducation peuvent être proposées.

La rééducation

Celle-ci consiste en des actes adaptés à chacun selon sa déficience et vont permettre une restauration partielle ou totale de la vision fonctionnelle c’est-à-dire de l’efficacité visuelle. 

Un suivi orthoptique peut-être proposé dans les cas suivants :

  • Strabisme (hétérophorie)
  • Amblyopie chez l’enfant surtout
  • Déséquilibre binoculaire, avec ou sans problème postural
  • POM (paralysie oculomotrice)
  • Troubles des apprentissages
  • Bbasse vision du bébé au grand âge, on parle alors de réadaptation

L’orthoptiste agit sur l’état moteur, sensoriel et fonctionnel en recherchant l’amélioration des relations binoculaires.

Le plus souvent, la rééducation rétablit ou améliore l’équilibre et l’efficacité de la vision, prévient une aggravation, supprime la gêne fonctionnelle dans la vie quotidienne.

Le traitement orthoptique est sous la direction de l’orthoptiste, mais il ne sera efficace qu'avec la coopération du patient et une continuité dans sa réalisation.

Le rythme des séances est proposé en fonction de la spécificité de la rééducation.

A l’issue de la dernière séance, l’orthoptiste adresse au médecin prescripteur un compte rendu retraçant l’évolution du traitement orthoptique.

Le bilan

Le bilan est l’examen indispensable pour l'évaluation des capacités visuelles. Il s'agit de faire un « état des lieux » qui permet le diagnostic orthoptique et le projet de soins. Le bilan sera conduit en fonction de la pathologie et de l’âge du patient, mais aussi des gênes décrites et des besoins propres à ses activités (le travail sur écran, la lecture, le sport …).

Il permettra de répondre à la demande du prescripteur qui recherche, soit une aide au diagnostic médical, soit une explication du/des dysfonctionnement(s).

Voici quelques comportements significatifs pouvant rendre nécessaire le bilan orthoptique :

  • Un bébé qui ne joue pas, n’attrape pas, ne s’intéresse pas à son entourage 
  • Un écolier qui a des difficultés scolaires
  • Un enfant qui se tient trop près de son livre, de l’écran de la télévision

De même l’apparition de symptômes tels que : 

  • Des céphalées
  • Une fatigue visuelle
  • Une gêne à la lumière
  • Des difficultés de concentration
  • Une vision trouble à la fixation prolongée
  • Une vision double
  • Des pertes d’équilibre

Ainsi qu’en présence : 

  • D’un strabisme
  • D'une basse vision
  • D’une paralysie oculomotrice (limitation de l’action d’un muscle de l’œil)
  • D’un torticolis(attitude particulière de la tête ou du corps)
  • De clignements fréquents des paupières
  • De la fermeture d’un œil

Certaines pathologies chroniques (diabète, hypo ou hyperthyroïdie, myasthénie,...), pathologies neurologiques ( traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral, sclérose en plaques,etc.), peuvent entraîner des contrôles réguliers chez l’orthoptiste afin qu’il/elle puisse réaliser des examens d’exploration fonctionnelle prescrits par le médecin (généraliste, ophtalmologiste, neurologue, pédiatre,etc.).

Le bilan se déroule en trois axes :

  1. La partie sensorielle : où on explore la qualité de l'image (acuité visuelle, vision binoculaire, vision stéréoscopique ou vision du relief, …)
  2. La partie motrice : où on explore les capacités musculaires (capacité à mobiliser les yeux, à fixer, …)
  3. La partie fonctionnelle : qui est explorée ou non en fonction des plaintes du patient (communication, exploration visuelle, saisie de l'information, …)

Un compte rendu initial est alors envoyé au prescripteur et si la demande en est faite, une copie est aussi transmise au patient.

VOTRE ORTHOPTISTE

Lors du bilan munissez-vous de :

  • Votre ordonnance rédigée par un médecin,
  • Votre carte vitale
  • Vos lunettes
  • La correction de vos verres
  • Les bilans et comptes rendus effectués par les praticiens qui vous suivent ou suivent votre enfant.

A PARTIR

Du 1er Octobre 2019
Sur RDV

LUNDI
JEUDI
VENDREDI

9h à 13h
14h à 19h

ESPACE
ABELARD

4, rue Prosper Mérimée
44300 LE PALLET


Le règlement se fait par chèque ou espèce, la carte bancaire n’est pas acceptée.

 

Héloise RETAILLEAU
07 82 29 39 92